Les aires marines protégées

En raison d’un environnement marin exceptionnel, la Polynésie française a mis en place de nombreuses aires marines protégées sur l’ensemble de l’espace maritime.

Archipel des Marquises

Aires marines éducatives

La première «aire marine éducative» est polynésienne ! Suite à la campagne océanographique «Pakaihi i te Moana», réalisée aux Marquises en 2012, les élèves de l’école primaire de Vaitahu à Tahuata ont décidé de créer leur propre aire marine protégée, en partenariat avec la commune, les services de Polynésie et l’Agence des aires marines protégées.

La zone côtière bordant leur île présente en effet un patrimoine naturel marin particulier, avec la présence de nombreux mammifères marins, de raies manta, et l’existence de récifs coralliens en formation, phénomène unique aux Marquises. Cette baie recèle également une histoire remarquable.

L’AME a pour objectif non seulement d’apprendre à connaître la mer, mais aussi de recevoir des enseignements des chercheurs, des pêcheurs et des détenteurs des savoirs traditionnels liés à l’océan. Elle constitue également une véritable démarche éco-citoyenne puisqu’elle institue le «Parlement de la mer des enfants», organe de gouvernance pour la gestion de leur baie et de la zone littorale.

Suite à cette première expérience, des aires marines éducatives ont été créées sur les 5 autres îles marquisiennes habitées, gérées chacune par une classe de primaire.

  • ‘Ua Pou  Baie de Hakahetau et école primaire de Hakahetau
  • Ua Huka Baie de Hane et école primaire de Hane
  • Nuku Hiva Baie de Anaho et écoles primaires Hatiheu-Aakapa
  • Hiva Oa Baie de Hanaiapa et école primaire CSP de Atuona
  • Fatu Iva Baie de Hanaui et école primaire de Omoa

S’informer des conditions de mouillage auprès des mairies de chaque île.

Archipel des Australes

Sur les sept îles de l’Archipel des Australes, seules cinq sont habitées, et vous pouvez faire votre entrée à Rurutu, Tubuai ou Raivavae. Chacune est riche en sites archéologiques, l’artisanat, l’agriculture et la pêche sont les principales ressources de ces îles et l’accueil des plaisanciers y est toujours chaleureux.

La richesse des lagons, la grande biodiversité marine associée au patrimoine culturel et aux modes de vie ancestraux amènent l’archipel des Australes à œuvrer actuellement à la création d’une grande réserve marine, nommé «Rahui Nui no Tuha’a Pae», et qui deviendrait la plus grande réserve marine du monde.

Plus d’infos sur la page Facebook de PEW Polynésie.

 

En savoir plus sur les AMP et les PGEM

embleme-de-la-polynesie-small.jpg
Quartier de la Mission, colline de Putiaoro Immeuble TNTV - Papeete, Tahiti
Environmental Direction La Direction de l’environnement est le service du gouvernement de la Poly...

Associations de protection de l’environnement

te_mana_o_te_moana.jpg
Intercontinental Resort and Spa Moorea, Polynésie française
Protector of the marine environment and coordinator of the Reefcheck network in Polynesia.
pew.jpg
Gare Maritime, Boulevard de la Reine Pomare IV, Papeete, Îles du Vent, Polynésie française
 En Polynésie française, Pew finance des projets de recherche, des expéditions scientifiques, des...

Autres sites pour s’informer

http://www.ifrecor.com

Quelques règles simples à respecter

PGEM (notamment aires protégées) Dans le lagon, vitesse limitée à 20 nds et à 5 nds à 70 m des côtes.

Mouillage sur fond de sable. Jamais sur du corail. Corps morts écologiques disponibles sur Tahiti, Moorea, Bora Bora, Huahine, Maupiti, Raiatea et Tahaa. Utilisez les zones de mouillage existantes.

Interdiction stricte de vidanger les cuves dans le lagon. Trier les déchets et déposer-les dans les poubelles à terre.

Toilettes à équiper d’un système non polluant et détergents biodégradables.

Évitez de toucher la faune et la flore. Observez et admirez. Attention aux coups de palmes qui abîment le corail.