Observation des oiseaux

La Société d’Ornithologie de Polynésie – Manu

L’équipe de l’association Manu met toute son énergie à tenter de sauver les oiseaux en voie de disparition et les résultats sont positifs.
Sur les 29 oiseaux terrestres de Polynésie, 19 sont menacés d’extinction.

Adresses utiles

logomanu.jpg
Fare Manu, Résidence du plateau Mitirapa, Lot 48, Impasse Des Acacias B.P. 7023, 98719 Taravao – TAHITI Polynésie Française
40 52 11 0040 52 11 00
87 22 27 99 ;SOS pétrels87 22 27 99 ;SOS pétrels
”Manu” Ornithological Society of Polynesia (SOP Manu)
Vini ultramarina (Kuhl, 1820)
Vini ultramarina (Kuhl, 1820)

 

Sur les 29 oiseaux terrestres de Polynésie, 19 sont menacés d’extinction, certains ont moins de 15 couples restants, comme les Monarques de Tahiti et de Fatu hiva. Nous ne pouvons pas les laisser s’éteindre comme les 35 espèces endémiques disparues (au minimum) depuis l’arrivée de l’homme.

Les comportements qui sauvent :

  • ne pas abandonner de chat sur les motu isolés : ce serait un massacre pour les oiseaux de mer assuré et peut être des oiseaux endémiques plus rares et pour Rimatara et Ua Huka
  • vérifier qu’il n’y a pas de rat à bord avant d’approcher ces îles et si nécessaire traiter le bateau en cas de doute si on compte y aller
  • ne pas jeter les rats par-dessus bord s’ils sont découverts près de l’île : ils sont capable de nager parfois 2 jours d’affilés !
  • ne pas jeter ses ordures à quais sur ces deux îles, des fois qu’il y ait des rats planqués dans les sacs
  • si on transporte des objets volumineux vers ces îles, ne pas hésiter à les inspecter pour y détecter d’éventuels rats, les refuser en cas de doute ou les isoler dans une pièce fermée à bord avec du raticide.
  • si on compte accoster à quai sur Ua Huka, prévoir un garde rat !
Nos partenaires :